La ludopédagogie : la formation à surveiller

« Intégrer une entreprise, ou créer la sienne, peut faire apparaitre la difficulté de gérer l’activité de celle-ci et l’équipe qui la compose en même temps. Et la gestion de ces 2 facteurs n’est pas la chose la plus aisée. Comment peut-on réussir à surmonter ces difficultés pour aller de l’avant ?
Réponse de DELPICOM, leader Français de la formation Ludopédagogique »

LA FORMATION LUDIQUE EST-ELLE LE MEILLEUR MOYEN DE REPRODUIRE CE QUE L’ON NOUS VEHICULE ?

La ludopédagogie, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une méthode d’apprentissage qui nous vient de nos amis Nord-Américains et d’une manière générale des pays anglo-saxons. Ce terme, bien que peu répandu, en contient lui-même deux : « ludique » et «pédagogie », littéralement « apprendre par le jeu ». Les enfants en bas âge l’utilisent chaque jour sans qu’ils s’en rendent compte. Et ça fonctionne puisque sans cela il vous serait impossible de savoir compter, de réciter votre alphabet et donc de pouvoir lire et comprendre ce que vous lisez.
Nous sommes tous allé à l’école. Et combien de fois avons-nous dû apprendre une leçon par cœur ? Et les avons-nous toutes vraiment comprises ?
Souvenez-vous de votre professeur de CM2 qui, debout devant la classe et de son innocence latente, nous racontait de façon grossière le fonctionnement de la vie sans échange réel et possible. Vous vous ennuyiez non ?
Souvenez-vous maintenant de votre temps à l’école maternelle :
-Comment avons-nous appris les couleurs ? En dessinant.
-Comment avons-nous appris à compter jusqu’à 3 ? En jouant à 1, 2, 3 Soleil.
-Comment avons-nous appris l’alphabet ? En le chantant.
Vous l’aurez compris : c’est en pratiquant en étant acteur de l’activité que l’on retient mieux les choses. Voilà ce qu’est la ludopédagogie. Ce qui fonctionne pour les enfants, fonctionne tout aussi bien pour les adultes. En effet, en transposant une réalité professionnelle dans un autre contexte (en abordant le management par le théâtre ou la communication par les travaux manuels), le formateur ludopédagogue capte l’attention facilite l’adhésion des participants et la reproduction du savoir. L’outil ludique permet de lever les blocages et faire prendre conscience durablement des bonnes ou des mauvaises pratiques, à la manière d’une fable de Jean de la Fontaine.
La formation ludopédagogique ne vise pas le poste des participants maisl’humain. Le contexte est changé, ce qui les amène à s’autoriser à se tromper et doncd’apprendre de leurs erreurs.
« Tomber est autorisé, se relever est ordonné » (vous n’avez pas appris à faire du vélo dès la première fois où vous êtes monté dessus, non ?).
D’une manière générale, avec la ludopédagogie, la mobilisation et l’implication des participants permet de capitaliser davantage sur les acquis. Preuve de la réussite des investissements pour les actions de formations.

0 Comments
décembre 8, 2014